Case study:Restauration du matelas alluvial du ruisseau de Trémeret à Ambon

From RESTORE
Jump to: navigation, search
0.00
(0 votes)


To discuss or comment on this case study, please use the discussion page.


Location: 47° 35' 38", -2° 33' 2"
Edit location
Loading map...
Left click to look around in the map, and use the wheel of your mouse to zoom in and out.


Project overview

Edit project overview
Status Complete
Project web site
Themes
Country France
Main contact forename Camille
Main contact surname Simon
Main contact user ID
Contact organisation PNR Golfe du Morbihan
Contact organisation web site http://www.parc-golfe-morbihan.bzh/
Partner organisations Cellule ASTER du département du Morbihan, Institut d’aménagement de la Vilaine (IAV), Fédération départementale de pêche du Morbihan, DDTM du Morbihan, Service milieux aquatiques et ressources en eau (MARE), Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema)
Parent multi-site project
This is a parent project
encompassing the following
projects
No
This case study hasn’t got a picture, you can add one by editing the project overview.

Project summary

Edit project overview to modify the project summary.


Le ruisseau de Trémeret présente, particulièrement sur sa partie amont, un envasement prononcé, une absence de substrats différenciés et une prolifération des plantes hygrophiles au fond du lit. Des obstacles à la continuité écologique sont également présents et matérialisés par des buses envasées, sous dimensionnées, ainsi qu’un étang situé sur le cours d’eau. Malgré les assecs récurrents et l’uniformisation des habitats, le ruisseau possède un intérêt écologique piscicole, avec la présence de l’anguille, de la loche franche, de la truite et de la lamproie marine.

L’objectif des travaux est de relever le fond du ruisseau de 0,50 m en moyenne, pour reconnecter les zones humides alluviales. Les travaux consistent en la recharge du lit du cours d’eau avec des matériaux de diamètres différents. Des granulats, provenant d’une carrière de granit locale, sont apportés au fond du lit ; il s’agit de constituer une « armature » de taille assez grossière pour qu’elle ne soit pas déplacée au fil du temps par le cours d’eau. Des travaux complémentaires sont réalisés : remplacement des buses par des buses de diamètre supérieur. Ces dernières sont calées afin d’assurer la continuité de la pente et rechargées en granulats grossiers. Les drains sont coudés et prolongés pour que le rejet se fasse plus en aval.

Monitoring surveys and results

Edit project overview to modify the Monitoring survey and results.


L’inventaire piscicole initialement prévu avant la phase de travaux n’est pas réalisé en raison de l’assec du ruisseau de Trémeret en 2011.

Des mesures de suivi après travaux sont mises en place. Elles portent sur les aspects macrofaune benthique (2013) et peuplement piscicole (2013 et 2015).

La recharge granulométrique a permis de restaurer la morphologie par diversification des habitats et reconnexion du cours d’eau aux zones humides adjacentes sur l’intégralité du linéaire du ruisseau de Trémeret (2 468 m). Les aménagements de buses, réalisés en complément, ont favorisé la restauration de la continuité piscicole et sédimentaire sur l’ensemble du cours d’eau.

Le relèvement de la ligne d’eau du ruisseau de Trémeret grâce à la recharge a permis de reconnecter le cours d’eau aux zones humides riveraines.

Les résultats des analyses réalisées en 2013 sur les peuplements d’invertébrés benthiques montrent une bonne qualité biologique conforme à celle attendue pour ce type de cours d’eau dans le contexte régional. Les résultats des pêches électriques post travaux, réalisées en 2013 et 2015, montrent une non-conformité du peuplement piscicole par rapport à la situation de référence (effectifs insuffisants de truite fario, sous-représentation ou absence des espèces d’accompagnement) et une surreprésentation du vairon. Ces observations peuvent s’expliquer par la jeunesse du milieu.

La loutre, dont la fréquentation du cours d’eau n’était pas avérée avant les travaux, est présente dès le mois de février 2012 dans le ruisseau de Trémeret. ,

Les agriculteurs riverains constatent que le ruisseau ne monte plus en charge en amont des passages busés et que les débordements sont ainsi moins importants. L’érosion des berges est également réduite. Pour certains d’entre eux, l’entretien du ruisseau apparait plus aisé. La vision du cours d’eau en lui-même semble avoir évolué : il ne s’agit plus d’un fossé mais d’un vrai ruisseau, malgré son caractère rectiligne.

Comme en témoigne le chargé de mission du PNR, la bonne réalisation de cette opération, associée à la visibilité via les médias et la reconnaissance du parc au niveau local, a grandement facilité la restauration des autres cours d’eau du bassin versant. Ce sont plus de 20 km qui ont été restaurés par recharge granulométrique sur le bassin versant de Pénerf.

Lessons learnt

This case study hasn’t got any lessons learnt, you can add some by editing the project overview.


Image gallery


Le ruisseau de Trémeret avant les travaux, en septembre 2011 (Source: N.Hamel, Onema).
Rehaussement du lit du cours d’eau : positionnement de l’armature avec des blocs de granit à l’aide d’une mini-pelle, en septembre 2011 (Source: N.Hamel, Onema).
Habillage des pierres par du granulat fin, chargé depuis un camion benne équipé d’un bras articulé, en septembre 2011 (Source: N.Hamel, Onema).
Le ruisseau de Trémeret à la réception des travaux (Source: N.Hamel, Onema).
Le ruisseau du Trémeret après la mise en eau en 2011 (Source: N.Hamel, Onema).
Remplacement de buse (Source: N.Hamel, Onema).
ShowHideAdditionalImage.png


Catchment and subcatchment



Site

Name
WFD water body codes FRGR1611
WFD (national) typology
WFD water body name
Pre-project morphology
Reference morphology
Desired post project morphology
Heavily modified water body No
National/international site designation
Local/regional site designations
Protected species present No
Invasive species present No
Species of interest l’anguille, de la loche franche, de la truite et de la lamproie marine
Dominant hydrology
Dominant substrate
River corridor land use
Average bankfull channel width category 2 - 5 m
Average bankfull channel width (m) 2
2 m
0.002 km
200 cm
Average bankfull channel depth category
Average bankfull channel depth (m)
Mean discharge category
Mean annual discharge (m3/s)
Average channel gradient category 0.001 - 0.01
Average channel gradient 0.008
Average unit stream power (W/m2)


Project background

Reach length directly affected (m) 2470
2,470 m
2.47 km
247,000 cm
Project started 2011/09/01
Works started
Works completed
Project completed 2011/10/31
Total cost category
Total cost (k€)
Benefit to cost ratio
Funding sources Coût intégré aux actions de valorisation dans le cadre du CTMA du bassin versant de Pénerf. Funding sources: Agence de l’eau Loire-Bretagne (50 %), Conseil départemental du Morbihan (30 %), huit communes de la rivière de Pénerf (20 %)

Cost for project phases

Phase cost category cost exact (k€) Lead organisation Contact forename Contact surname
Investigation and design
Stakeholder engagement and communication
Works and works supervision
Post-project management and maintenance
Monitoring



Reasons for river restoration

Mitigation of a pressure Land drainage
Hydromorphology Quantity & dynamics of flow, Width & depth variation
Biology
Physico-chemical
Other reasons for the project


Measures

Structural measures
Bank/bed modifications highten the bottom of the stream to reconnect alluvial wetlands, Aggregates added to riverbed
Floodplain / River corridor
Planform / Channel pattern
Other
Non-structural measures
Management interventions Replacement of nozzles of greater diameter and calibration of them to ensure continuity of the slope and reloaded in coarse aggregates, Bending and extension of the drains so that the rejection is further downstream
Social measures (incl. engagement)
Other


Monitoring

Hydromorphological quality elements

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative

Biological quality elements

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative

Physico-chemical quality elements

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative

Any other monitoring, e.g. social, economic

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative


Monitoring documents



Additional documents and videos


Additional links and references

Link Description
http://www.onema.fr/sites/default/files/pdf/rex r4 Tremeret v4BD.pdf All information on this page is copied from the AFB, The French Agency for biodiversity.

Supplementary Information

Edit Supplementary Information