Case study:Effacement du seuil du moulin du Bourg sur le Vicoin

From RESTORE
Jump to: navigation, search
0.00
(0 votes)


To discuss or comment on this case study, please use the discussion page.


Location: 47° 59' 10", -0° 47' 1"
Edit location
Loading map...
Left click to look around in the map, and use the wheel of your mouse to zoom in and out.


Project overview

Edit project overview
Status Complete
Project web site
Themes Environmental flows and water resources, Fisheries, Habitat and biodiversity, Hydromorphology
Country France
Main contact forename Nicolas, Olivier
Main contact surname Boileau, Leroyer
Main contact user ID
Contact organisation Syndicat du bassin du Vicoin
Contact organisation web site http://portail-bassins-versants.fr/-Syndicat-de-Bassin-du-Vicoin-.html?lang=fr
Partner organisations Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema) - service départemental de la Mayenne, Commune de Nuillé-sur-Vicoin, Fédération départementale pour la pêche et la protection du milieu aquatique de la Mayenne, Association Mayenne nature environnement.
Parent multi-site project
This is a parent project
encompassing the following
projects
No
This case study hasn’t got a picture, you can add one by editing the project overview.

Project summary

Edit project overview to modify the project summary.


Le seuil du moulin du Bourg – seuil à clapets en assez mauvais état – mesure 1,4 m de hauteur et est infranchissable pour toute espèce piscicole.

En mai 2011, les clapets de l’ouvrage ont été abaissés partiellement – hauteur de chute résiduelle de 70 cm – afin de prévoir les interventions à réaliser suite à l’abaissement de la ligne d’eau. La totalité de l’ouvrage a été effacée en juin 2011 (radier central, clapets et déversoir). Le bief du moulin a été curé et les côtes abaissées afin de conserver une hauteur d’eau minimale dans le bief. Une rampe en enrochements a été construite à la place de l’ancien radier de l’ouvrage. Celle-ci sert de répartiteur des débits entre la rivière et le bief. Ainsi, lorsque le débit est inférieur ou égal au débit réservé, l’intégralité des écoulements transite par le chenal principal.

En rive gauche, les berges ont été retalutées et ensemencées avec différentes essences hydrophiles (aulnes, graminées) dans le but de les protéger et améliorer l’aspect visuel du site.

Un mini-seuil constitué de gros blocs tassés a été mis en place en amont de l’ancien ouvrage, en guise de mesure complémentaire destinée à stabiliser les berges dans la courbe du lit, masquer légèrement les berges dénudées suite à l’abaissement de la ligne d’eau et noyer les piles du pont situé juste en amont.

Des ajustements techniques, réalisés en automne 2012, ont été nécessaires afin de modifier la rampe, dont la pente avait été jugée trop importante et les tirants d’eau trop faibles pour assurer la continuité piscicole.

D’un point de vue technique, la rampe est conçue pour être fonctionnelle et efficace au niveau de la continuité lors des périodes principales de migration des espèces piscicoles présentes (anguille, truite, brochet…). Elle recentre les écoulements en période de débits faibles et vise à réduire les vitesses d’écoulement en débit plus soutenu.

Monitoring surveys and results

Edit project overview to modify the Monitoring survey and results.


Après abaissement partiel des clapets en mai 2011, des mesures hydromorphologiques, un suivi des habitats piscicoles et des analyses physico-chimiques sont réalisés juste avant les travaux d’effacement du seuil (juin 2011) à l’initiative du Conseil général de a Mayenne. Un inventaire de la faune et de la flore est également effectué par l’association Mayenne nature environnement. Les invertébrés benthiques et les diatomées ont également fait l’objet d’un suivi avant travaux en amont et en aval de l’ouvrage.

Concernant le suivi post travaux en 2011 et 2013, des mesures physico-chimiques sont réalisées et un inventaire de la faune et de la flore a été de nouveau mis en œuvre. En 2013, un inventaire piscicole est réalisé en amont de l’ancien seuil du moulin. La même année, des mesures hydromorphologiques (transects) sont effectuées, simultanément au suivi des habitats piscicoles. Enfin, des relevés invertébrés (IBGN) et diatomées (IBD) ont été effectués dans le courant de l’été 2012, soit un an après travaux et ont été poursuivis en 2013 et 2014.

Suite à l’effacement de l’ouvrage, la ligne d’eau s’est abaissée et les vitesses d’écoulement ont augmenté, entrainant la mise à jour de zones d’atterrissements limoneux et de zones à granulométrie plus épaisse. Une diversité de faciès apparait, ainsi que des zones lentiques et lotiques avec radiers quelques centaines de mètres en amont de l’ancien seuil.

Au niveau des suivis après travaux sur les invertébrés benthiques, une lègère amélioration est observée en amont de l’ancienne retenue : la composition et la structure du peuplement sont plus diversifiées et équilibrées – augmentation richesse taxonomique des espèces polluosensibles – par rapport à la situation avant effacement. La pêche de 2013 en amont de l’ancien seuil montre des espèces inféodées aux milieux graveleux et sableux ainsi qu’aux milieux courants. Ces espèces devraient bien se développer du fait de l’augmentation des faciès courants. Les espèces d’eau calme et plus profonde sont présentes.

L’anguille est quant à elle bien représentée démontrant tout le potentiel de ce poisson migrateur à coloniser l’axe Vicoin depuis l’axe Mayenne. La comparaison entre la structuration du peuplement piscicole de cette station et d’une station de référence peu ou pas impactée par les activités humaines à proximité montre la bonne qualité de ce compartiment.

Ce projet est l’un des premiers à avoir été mis en œuvre par le SBV sur le bassin versant du Vicoin.

Il a pu être réalisé grâce à une participation active, notamment, du président du SBV qui est allé à la rencontre de chaque riverain. Cette animation a permis, d’une part, de favoriser l’acceptation sociale autour de la mise en place d’un programme global de restauration de la continuité sur le bassin du Vicoin et d’autre part, de faire accepter les opérations d’effacement, à l’image du moulin du Bourg, en répondant aux attentes des riverains sur la conservation de certains usages et en mettant en avant l’intérêt de la restauration de la continuité à une échelle cohérente.

Le propriétaire est très satisfait des travaux, convaincu notamment par l’aspect visuel de la rivière sans ouvrage. Il fait lui-même visiter le site de restauration sur sa parcelle à d’autres riverains ou élus de structures voisines afin de leur montrer l’évolution du site après effacement et son aspect paysager.

Sur les vingt-six ouvrages initialement présents sur le bassin du Vicoin seul deux restent à aménager et ces opérations sont prévues en 2018

Depuis le début de ces opérations en 2008, les peuplements piscicoles se sont améliorés. La proportion des espèces plus exigeantes vis à vis de la qualité de l’eau a augmenté (chabot, vairon, loche franche...). De même la densité d’anguilles a été multipliée par huit. L’envasement des fonds de la rivière s’est réduit et les habitats sont restaurés.

Lessons learnt

This case study hasn’t got any lessons learnt, you can add some by editing the project overview.


Image gallery


Vue aval du seuil du moulin du Bourg avec le déversoir central. Juin 2011 (Source: Olivier Leroyer – AFB).
La retenue amont du seuil du moulin du bourg envasée, avant effacement. Juin 2011 (Source: Olivier Leroyer – AFB).
Dérasement du seuil du moulin à la pelle mécanique. Juin 2011 (Source: Olivier Leroyer – AFB).
L’ancien seuil du moulin du bourg, avec la rampe en enrochement au premier plan. Juillet 2011 (Source: Olivier Leroyer – AFB).
Ecoulements très étalés et tirant d’eau faible durant la période d’étiage. Août 2011 (Source: Olivier Leroyer – AFB).
La modification de la rampe (allongement vers l’aval) permet d’effacer le ressaut et limite les turbulences observées (débit équivalent à l’année précédente). Décembre 2012 (Source: Olivier Leroyer – AFB).
ShowHideAdditionalImage.png


Catchment and subcatchment



Site

Name
WFD water body codes GR0517
WFD (national) typology
WFD water body name
Pre-project morphology
Reference morphology
Desired post project morphology
Heavily modified water body No
National/international site designation
Local/regional site designations
Protected species present No
Invasive species present No
Species of interest
Dominant hydrology
Dominant substrate
River corridor land use
Average bankfull channel width category 10 - 50 m
Average bankfull channel width (m) 18
18 m
0.018 km
1,800 cm
Average bankfull channel depth category
Average bankfull channel depth (m)
Mean discharge category 1 - 10 m³/s
Mean annual discharge (m3/s) 2
2 m³/s
2,000 l/s
Average channel gradient category Less than 0.001
Average channel gradient 0.001
Average unit stream power (W/m2) 1.0896666666667
1.09 W/m²


Project background

Reach length directly affected (m) 1200
1,200 m
1.2 km
120,000 cm
Project started 2011/06/01
Works started
Works completed
Project completed 2012/10/31
Total cost category 100 - 500 k€
Total cost (k€) 103
103 k€
103,000 €
Benefit to cost ratio
Funding sources Agence de l’eau Loire-Bretagne (50 %), Conseil général de la Mayenne (20 %), Région Pays-de-Loire (10 %) et Syndicat du bassin du Vicoin (20 %)

Cost for project phases

Phase cost category cost exact (k€) Lead organisation Contact forename Contact surname
Investigation and design
Stakeholder engagement and communication
Works and works supervision
Post-project management and maintenance
Monitoring



Reasons for river restoration

Mitigation of a pressure Hydropower, Land drainage
Hydromorphology Quantity & dynamics of flow, Continuity for organisms
Biology
Physico-chemical
Other reasons for the project


Measures

Structural measures
Bank/bed modifications Removal of central slab, valves and spillway, Creation of ramp, Placing of mini-treshold in order to stabilise banks, Tree planting, Planting of grass
Floodplain / River corridor
Planform / Channel pattern
Other
Non-structural measures
Management interventions
Social measures (incl. engagement)
Other


Monitoring

Hydromorphological quality elements

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative

Biological quality elements

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative

Physico-chemical quality elements

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative

Any other monitoring, e.g. social, economic

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative


Monitoring documents



Additional documents and videos


Additional links and references

Link Description
http://www.onema.fr/sites/default/files/pdf/cdr-ce/2519/REX2018 VICOIN v3DEF.pdf All information on this page is copied from the AFB, the French organisation for biodiversity.

Supplementary Information

Edit Supplementary Information