Case study:Effacement du seuil du Moulin d’Hatrize sur l’Orne

From RESTORE
Jump to: navigation, search
0.00
(0 votes)


To discuss or comment on this case study, please use the discussion page.


Location: 49° 11' 37", 5° 54' 30"
Edit location
Loading map...
Left click to look around in the map, and use the wheel of your mouse to zoom in and out.


Project overview

Edit project overview
Status Complete
Project web site
Themes Flood risk management, Habitat and biodiversity, Land use management - agriculture, Social benefits
Country France
Main contact forename Laëtitia
Main contact surname Hilger
Main contact user ID
Contact organisation Syndicat des communes riveraines de l’Orne (SCRO)
Contact organisation web site
Partner organisations Conseil régional de Lorraine, Agence de l’eau Rhin-Meuse, Offi ce national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema), Fédération départementale de Meurthe et Moselle pour la pêche et la protection du milieu aquatique (FDPPMA 54), Conseil général de Meurthe et Moselle.
Parent multi-site project
This is a parent project
encompassing the following
projects
No
This case study hasn’t got a picture, you can add one by editing the project overview.

Project summary

Edit project overview to modify the project summary.


Le déversoir a été totalement supprimé laissant place à un seuil de fond ennoyé qui a notamment pour objectif d’assurer une alimentation minimale dans l’ancien bief et prévenir d’éventuels risques d’incision. Ce dernier a fait l’objet d’un réaménagement complet dans le but d’une valorisation paysagère et sociale : aménagement d’un ouvrage de contrôle des débits, destruction d’une grande partie de la digue, resserrement du lit mineur et implantation de banquettes végétalisées. Les vestiges du moulin ont été conservés. Sur l’île centrale ainsi que sur le secteur amont du déversoir, les berges ont été retalutées et des plantations installées. Enfi n, sur le secteur de Labry (commune située 5 km en amont d’Hatrize), une action de restauration d’annexe hydraulique (ancien méandre) a été réalisée pour compenser la baisse du niveau d’eau et la perte de zones humides attenantes.

Monitoring surveys and results

Edit project overview to modify the Monitoring survey and results.


Un état initial a été réalisé en 2009-2010. Il ne fait pas réellement offi ce d’état initial au sens strict puisque la brèche de 2008 avait déjà modifi é l’aspect de la rivière. Les mesures avant travaux ont été effectuées sur trois compartiments : les poissons, les macroinvertébrés et l’hydromorphologie avec respectivement la réalisation de pêches électriques en 2009 et 2010, des prélèvements IBGN et la mise en œuvre du protocole Carhyce adapté aux grands cours d’eau, en 2010. Des suivis après travaux ont été réalisés en 2011 avec les mêmes méthodes sur les compartiments poissons et hydromorphologie. Les prochains suivis seront réalisés en 2014, 2016 et 2021.

La création de la brèche en 2008 avait déjà provoqué une modifi cation du milieu visible par la diversifi cation des habitats sur plus de 2 km avec l’apparition de zones courantes – radiers, plats courants – et de bancs alluviaux. Après les travaux réalisés en 2011, plusieurs zones se distinguent :

En amont immédiat de l’ouvrage, le milieu n’a pas subi de changement majeur. L’abaissement seul de la lame d’eau (1 m) est sans effet sur la dynamisation des écoulements en raison du surdimensionnement historique du lit mineur issu des travaux hydrauliques passés. La zone est toujours de nature lentique et les gains d’habitats sont faibles. Cet abaissement produit par ailleurs un effet d’encaissement par la mise à nue des berges qui provoque une déconnexion relative avec le lit majeur du cours d’eau. Localement, quelques effondrements de berges (retalutage naturel) font néanmoins entrevoir une évolution positive du milieu : les hauteurs de berges ainsi diminuées devraient conduire à un retour progressif vers une reconnexion avec le lit majeur et la création de banquettes qui resserreront les écoulements.

Sur plusieurs kilomètres en amont, la diversifi cation des habitats amorcée par l’ouverture de la brèche en 2008 s’est accentuée. L’effacement total du déversoir en 2011 a permis de gagner encore en linéaire diversifi é (environ 1 km supplémentaire) et de retrouver une légère sinuosité du lit d’étiage par la formation d’atterrissements et les glissements de berges. Des zones courantes et une alternance de faciès sont également apparues.

Sur plusieurs kilomètres en amont, la diversifi cation des habitats amorcée par l’ouverture de la brèche en 2008 s’est accentuée. L’effacement total du déversoir en 2011 a permis de gagner encore en linéaire diversifi é (environ 1 km supplémentaire) et de retrouver une légère sinuosité du lit d’étiage par la formation d’atterrissements et les glissements de berges. Des zones courantes et une alternance de faciès sont également apparues.

Toutefois, les travaux étant récents, il n’est pas surprenant que les effets de l’effacement sur la faune aquatique demeurent assez minimes.

Tout aussi important, en amont très peu d’arbres ont dépéri et/ou chuté suite à l’abaissement de la ligne d’eau, cela en raison de l’adaptation naturelle de la végétation couplée à une gestion sélective - très peu de coupes ont été effectuées au final.

La mise en place d’un seuil de fond, le retalutage localisé des berges et l’aménagement de l’île ont permis un maintien des activités et des usages associés à la rivière. La ligne d’eau du canal d’amenée alimentant la minoterie a été conservée, l’attractivité paysagère du milieu a été améliorée et l’accès au cours d’eau, notamment pour la pratique de la pêche, favorisé. La zone amont de l’ancienne retenue est encore fréquentée par les pêcheurs et l’apparition d’une diversité de milieux contribue à varier les techniques de pêche et les espèces ciblées.

Le site conserve ainsi l’empreinte des activités humaines passées, retrouve une dimension naturelle et permet la réappropriation de la rivière par la population. Les gens viennent notamment s’y baigner et y pique-niquer. Au fi nal, la formation d’une brèche en 2008 a permis aux acteurs de l’eau de visualiser et de se projeter dans une situation de continuité partiellement restaurée. Les impacts provoqués par la retenue ont pu être mieux compris et appréhendés par la population. Cette vision a permis de mieux faire accepter le projet et d’entrevoir les mesures d’accompagnement qui pouvaient être proposées dans l’élaboration de ce projet.

Des discussions sont actuellement en cours concernant les aménagements à réaliser sur les deux ouvrages situés plus en aval (Moineville et Homécourt) afi n de rétablir la continuité écologique sur le secteur. Ces derniers permettraient de gagner environ 20 km de continuité vers l’aval, plusieurs ouvrages infranchissables resteront à traiter avant la confl uence avec la Moselle.

Lessons learnt

This case study hasn’t got any lessons learnt, you can add some by editing the project overview.


Image gallery


Apparition d’une brèche dans la digue en 2008 (Source: Agence de l’eau Rhin-Meuse).
Vue de l’ancien déversoir, maintien de la ligne d’eau dans le bief. Juin 2011 (Source: Agence de l’eau Rhin-Meuse).
Retalutage naturel des berges. Août 2011 (Source: Vincent Burgun - Onema)
Ecoulements lentiques avant effacement, en amont de la retenue du déversoir. Juillet 2009 (Source: Vincent Burgun - Onema)
Retour d’écoulements rapides sur la zone amont de l’ancien déversoir. Août 2011 (Source: Vincent Burgun - Onema)
ShowHideAdditionalImage.png


Catchment and subcatchment



Site

Name
WFD water body codes CR381
WFD (national) typology
WFD water body name
Pre-project morphology
Reference morphology
Desired post project morphology
Heavily modified water body No
National/international site designation
Local/regional site designations
Protected species present No
Invasive species present No
Species of interest
Dominant hydrology
Dominant substrate
River corridor land use
Average bankfull channel width category 10 - 50 m
Average bankfull channel width (m) 30
30 m
0.03 km
3,000 cm
Average bankfull channel depth category
Average bankfull channel depth (m)
Mean discharge category 10 - 100 m³/s
Mean annual discharge (m3/s) 12
12 m³/s
12,000 l/s
Average channel gradient category 0.001 - 0.01
Average channel gradient 0.006
Average unit stream power (W/m2) 23.5368
23.537 W/m²


Project background

Reach length directly affected (m) 5100
5,100 m
5.1 km
510,000 cm
Project started 2011/03/01
Works started
Works completed
Project completed 2011/10/31
Total cost category 100 - 500 k€
Total cost (k€) 490
490 k€
490,000 €
Benefit to cost ratio
Funding sources Agence de l’eau Rhin-Meuse (60%), Conseil régional de Lorraine (30% dans le cadre d’un contrat plan Etat-région permettant un déplafonnement à 90% d’aides publiques) et Syndicat des communes riveraines de l’Orne (10%)

Cost for project phases

Phase cost category cost exact (k€) Lead organisation Contact forename Contact surname
Investigation and design
Stakeholder engagement and communication
Works and works supervision
Post-project management and maintenance
Monitoring



Reasons for river restoration

Mitigation of a pressure Flood risk management, Land drainage
Hydromorphology Width & depth variation, Continuity for organisms
Biology
Physico-chemical
Other reasons for the project


Measures

Structural measures
Bank/bed modifications Removal of spillway, Destruction of large part of the dike, Implantation of vegetated banquettes, Bank stabilisation, Planting
Floodplain / River corridor
Planform / Channel pattern Development of a flow control structure, tightening of the minor bed, Creation of meanders
Other
Non-structural measures
Management interventions
Social measures (incl. engagement)
Other


Monitoring

Hydromorphological quality elements

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative

Biological quality elements

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative

Physico-chemical quality elements

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative

Any other monitoring, e.g. social, economic

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative


Monitoring documents



Additional documents and videos


Additional links and references

Link Description
http://www.onema.fr/sites/default/files/pdf/REX r1 ORNE ok.pdf All information on this page is copied from the AFB, The French Agency for biodiversity.

Supplementary Information

Edit Supplementary Information