Case study:Effacement du seuil de Chelles Basse sur le Miodet

From RESTORE
Jump to: navigation, search
0.00
(0 votes)


To discuss or comment on this case study, please use the discussion page.


Location: 45° 40' 32", 3° 28' 58"
Edit location
Loading map...
Left click to look around in the map, and use the wheel of your mouse to zoom in and out.


Project overview

Edit project overview
Status Complete
Project web site
Themes Flood risk management, Habitat and biodiversity, Hydropower, Hydromorphology, Land use management - agriculture
Country France
Main contact forename Julie, Alain
Main contact surname Cadel, Bonnet
Main contact user ID
Contact organisation Communauté de Communes du Pays d’Olliergues (CCPO)
Contact organisation web site
Partner organisations ffi ce national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema), Fédération départementale du Puy-de-Dôme pour la pêche et la protection du milieu aquatique, Direction départementale des territoires (DDT 63).
Parent multi-site project
This is a parent project
encompassing the following
projects
No
This case study hasn’t got a picture, you can add one by editing the project overview.

Project summary

Edit project overview to modify the project summary.


Avant de procéder à l’effacement du seuil, l’équipe technique du CRE a réalisé un entretien de la ripisylve en coupant tous les arbres pouvant gêner l’accès au seuil ou menaçant de tomber suite à l’effacement de la retenue. Un chenal de dérivation a ensuite été mis en place afin de pouvoir travailler à sec. Une partie du sable abondamment présent dans la retenue a été régalée sur les berges. Enfin, le seuil de pierre a été totalement supprimé jusqu’au niveau de ses fondations, les blocs le constituant ont été en partie mis en dépôt sur les berges ou utilisés pour diversifier les écoulements dans le lit mineur du cours d’eau.

Monitoring surveys and results

Edit project overview to modify the Monitoring survey and results.


En termes de réalisation des objectifs, cette action est une réussite puisque le transport des sédiments est rétabli et la libre circulation des poissons est rouverte sur un tronçon de quatre km. Visuellement, le milieu s’est diversifi é, on observe une granulométrie plus grossière et plus hétérogène. Des radiers et des habitats favorables pour des frayères réapparaissent. Les berges commencent peu à peu à se revégétaliser. Cependant, le linéaire rouvert suite à l’effacement du seuil est limité par la présence, en aval, du barrage de Sauviat, situé à la confl uence Dore-Miodet, qui bloque totalement la continuité sur le cours d’eau. Il n’est pas prévu à l’heure actuelle de réaliser une quelconque action pour la restauration de la continuité au niveau de ce barrage.

Localement, les travaux réalisés sur le seuil de Chelles Basse ont été controversés. L’opération a souffert d’un grand manque de communication. Du fait de l’opportunité d’intervention (volonté du propriétaire) et de la localisation du site (isolé dans la forêt, sans enjeux ni usages), les travaux ont été réalisés rapidement, sans information ou consultation préalable de la population locale sur le contenu du projet. Après la réalisation de l’effacement, les propriétaires situés plus en aval ainsi que les protecteurs de moulins ont exprimé leur désaccord au sujet de la destruction d’un ouvrage considéré comme patrimonial, appuyés par la critique d’un article paru dans un journal local. Des réunions de communication ont été organisées suite aux travaux, avec les riverains et les services techniques du CRE, afi n d’expliquer la démarche d’opportunité de cette opération, les motivations du projet et favoriser son acceptation.

Le prochain contrat territorial reprendra les thématiques du CRE 2005-2010 et des actions (non programmées encore) seront envisagées dans le cadre de la restauration de la continuité écologique.

Lessons learnt

This case study hasn’t got any lessons learnt, you can add some by editing the project overview.


Image gallery


Mise en place d’un chenal de dérivation pendant les travaux (Source: Alain Bonnet - Onema).
Le seuil de Chelles Basse avant les travaux d’effacement (Source: Alain Bonnet - Onema).
Début de végétalisation dans l’ancienne retenue, trois mois après les travaux (Source: Alain Bonnet - Onema).
Destruction du seuil de Chelles Basse à la pelle mécanique. Juin 2010 (Source: Alain Bonnet - Onema).
L’ancienne retenue, juste après les travaux d’effacement. Juillet 2010 (Source: Alain Bonnet - Onema).
ShowHideAdditionalImage.png


Catchment and subcatchment



Site

Name
WFD water body codes FRGR1150
WFD (national) typology
WFD water body name
Pre-project morphology
Reference morphology
Desired post project morphology
Heavily modified water body No
National/international site designation
Local/regional site designations
Protected species present No
Invasive species present No
Species of interest
Dominant hydrology
Dominant substrate
River corridor land use
Average bankfull channel width category 2 - 5 m
Average bankfull channel width (m) 3
3 m
0.003 km
300 cm
Average bankfull channel depth category
Average bankfull channel depth (m)
Mean discharge category 1 - 10 m³/s
Mean annual discharge (m3/s) 1
1 m³/s
1,000 l/s
Average channel gradient category Less than 0.001
Average channel gradient 0.0006
Average unit stream power (W/m2) 1.9614
1.961 W/m²


Project background

Reach length directly affected (m) 150
150 m
0.15 km
15,000 cm
Project started 2010/06/01
Works started
Works completed
Project completed 2010/07/31
Total cost category 10 - 50 k€
Total cost (k€) 28
28 k€
28,000 €
Benefit to cost ratio
Funding sources Agence de l’eau Loire-Bretagne (50 %, dans le cadre du CRE), Conseil général du Puy-de-Dôme (25 %), Communauté de communes du Pays d’Olliergues (25 %).

Cost for project phases

Phase cost category cost exact (k€) Lead organisation Contact forename Contact surname
Investigation and design
Stakeholder engagement and communication
Works and works supervision
Post-project management and maintenance
Monitoring



Reasons for river restoration

Mitigation of a pressure Barriers to fish migration, Impoundments (not hydropower)
Hydromorphology Continuity for organisms, Continuity of sediment transport
Biology Fish: Abundance, Fish: Species composition
Physico-chemical
Other reasons for the project


Measures

Structural measures
Bank/bed modifications Abundant sand was being put on the banks, Barrier removal, Blocks were used to diversify the flow
Floodplain / River corridor
Planform / Channel pattern
Other
Non-structural measures
Management interventions Cutting trees that could be a potential danger, Setting up of a diversion channel
Social measures (incl. engagement)
Other


Monitoring

Hydromorphological quality elements

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative

Biological quality elements

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative

Physico-chemical quality elements

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative

Any other monitoring, e.g. social, economic

Element When monitored Type of monitoring Control site used Result
Before measures After measures Qualitative Quantitative


Monitoring documents



Additional documents and videos


Additional links and references

Link Description
http://www.onema.fr/sites/default/files/rex r1 miodet ok 0.pdf All information on this page is copied from the AFB, The French Agency for biodiversity.

Supplementary Information

Edit Supplementary Information